Tickbox TV face à la justice suite à une plainte des ayants droit

Statue of justiceUn regroupement de grands studios américains auxquels s’ajoutent Amazon ou encore Netflix viennent de se rassembler pour porter plainte contre Tickbox TV.

Ils ont ainsi demandé au tribunal de Californie de mettre fin à l’activité de cette société qui a leur sens enfreint les droits d’auteur.

Tickbox TV est un appareil de streaming s’appuyant sur la technologie Kodi.

Les plaignants demandent ainsi à la justice de saisir tout le matériel et que les add-ons illégaux soient retirés !

C’est un fait qui donne des sueurs froides aux industriels du divertissement. De plus en plus de personnes dans le monde utilisent des boîtiers décodeurs pour regarder du contenue en streaming sur leur TV.

Le tout est alimenté par la technologie Kodi ! Si le logiciel est à l’origine neutre, des tiers qui le chargent d’applications contrefaites lui ont conféré une bien mauvaise réputation.

Tickbox TV serait l’un de ces tiers qui dérangent. C’est du moins ce qu’estime l’Alliance pour la Créativité et le Divertissement (ACE). Ce groupe rassemble ainsi des grands studios hollywoodiens, Netflix Amazon et une douzaine d’autres sociétés

L’ACE a ainsi déposé plainte un peu plus tôt cette année contre la société Tickbox. Située en Géorgie, la société vend des décodeurs permettant aux utilisateurs de diffuser une multitude de contenu sur divers dispositifs.

Les appareils Tickbox utilisent ainsi le logiciel Kodi. Mais ils sont également munis d’instruction afin que des modules complémentaires soient ajoutés.

Pour l’ACE tous ces appareils ne sont que des outils spécialement conçus pour le piratage. Les acheteurs de ces décodeurs peuvent ainsi lire du contenu en ourtepassant le droit d’auteur.

« La soiciété Tickbox distribue et promeut une utilisation frauduleuse de la Tickbox TV, et c’est exactement le résultat obtenu. » a ainsi déclaré un avocat de l’ACE au tribunal cette semaine.

Après que la plainte ait été déposée en octobre dernier, la société Tickbox avait fait quelques modifications. Les messages soit disant incitatif avaient ainsi été modifiés ou enlevé du site.

Pour le moment les appareils de streaming sont donc toujours disponible dans le commerce. Mais certainement pas pour longtemps car si les géants des médias s’y mettent, les lignes devraient bouger sous peu…

Cette semaine l’ACE a ainsi déposé une demande d’injonction au tribunal. Le groupe antipiraterie espère ainsi faire cesser l’activité de Tickbox au plus vite.

« Tickbox incite intentionnellement à la contrefaçon, purement et simplement. Nous demandons donc à la Cour d’introduire une injonction préliminaire qui oblige Tickbox a mettre fin immédiatement à sa pratique illégale » peut-on lire dans le requête des plaignants.

Les plaignants ajoutent encore qu’étant donné que Ticbox induit un préjudice irréparable que tous les appareils existant devraient être saisis !

« Tous les dispositifs Tickbox TV mis en vente ou possédés par Tickbox, ses dirigeants, ses employés et toutes personnes en concert actif ou en participation avec eux devraient être saisis et conservés par la Justice jusqu’à nouvel ordre » peut-on encore lire dans la plainte.

De plus, Tickbox devrait également sortir une mise à jour qui supprimerait tous les ajouts contrefaits des appareils vendus précédemment.

« Tickbox doit, via une mise à jour logiciel, retirer de tous les appareils Tickbox TV les « Thèmes », « Construction » et autres logiciels facilitant la lecture illégale de contenu protégé par le droit d’auteur.

Une liste des add-ons et autres « Thèmes » soit disant contrefaits est ajouté. On y retrouve notamment Spinz, Lodi Black, Stream en feu, Wookie, Aqua, CMM, Quasar espagnol, Paradox, Covenant, Elysium, UK Turk, Gurzil, Maverick ou encore Poséidon.

Une telle plainte démontre donc que ACE ne plaisant pas du tout avec les appareils du genre Kodi. Le groupe souhaite de manière prononcée stopper le commerce de ces dispositifs de streaming. Pour le moment la société Tickbox n’a pas encore répondu à la plainte initiale ni à la demande d’injonction.

S’il s’agit de la première action en justice aux Etats-Unis, le groupe d’ayant droit est plutôt actif ces dernières semaines. Il a ainsi réussi à mettre la pression sur des développeurs d’add-ons afin qu’ils abandonnent le projet.

Et pour que les utilisateurs soient eux aussi inquiétés, il n’y a q’un pas. Voilà pourquoi l’utilisation d’un VPN comme NordVPN, Hidemyass ou VyprVPN lorsque l’on se sert de ce genre de technologie est vivement recommandée. L’ACE a également menée diverses actions contre des applications similaires dans le monde entier.

Voici le meilleur VPN de l'année 2018:

Meilleur VPN 2018

[ P2P autorisé • Bitcoins acceptés • Politique d'absence de journaux • Onion over VPN ]

Visitez le site

Garantie satisfait our remboursé dans les 30 jours

Lisez le test
["; color: #fff; }html div#om-rpvgsdma7phmtl9wqvfm .indianapolis .pop_wrap ul::after { content: "]
["; color: #fff; }html div#om-rpvgsdma7phmtl9wqvfm .indianapolis .pop_wrap ul::after { content: "]