Hadopi : bientôt la réforme tant attendue par les ayants droits ?

Une réforme de la Hadopi, voilà ce que souhaitent plus que tout les ayants droit. Les acteurs du divertissement estiment en effet dans leur grande majorité que le flic du net à la française est complètement inefficace.

Difficile de les contredire lorsque l’on regarde de plus près les chiffres du piratage dans l’Hexagone. Il se pourrait bien que la réforme ait bel et bien lieu en cette année 2018…

Hadopi, une institution si souvent remise en cause
Vous le savez certainement, mais ça ne coûte rien de le répéter… Depuis sa création, Hadopi ne cesse de créer la controverse.

Créées sous Sarkozy, Hollande avait annoncé sa suppression dans ses promesses électorales. A l’inverse, c’est finalement un décret de son gouvernement qui l’avait sauvée d’une condamnation voulues par… les Verts !

En parallèle on ne compte plus les députés et autres experts qui ont publié rapports et étudiés son action réelle.
Une vive discorde a même régné au sein de son équipe et avec les différents acteurs avec qui l’institution doit composer.

C’est finalement son ex Président, qui semble avoir ramené un peu d’harmonie dans tout ce désordre…
Malgré toutes ces difficultés, la Hadopi a donc tenue la marée. Le flic du net aurait ainsi passé la barre symbolique des 10 millions d’avertissements envoyés aux internautes français.

Cependant son efficacité ne semble toujours pas réellement démontré. Et la pression pour une réforme de la riposte graduée ne cesse de croître. Il se pourrait bien que quelques modifications se produisent finalement…

Bientôt une réforme ?
En fin d’année dernière, une étude avait été mise en place pour évaluer la faisabilité notamment juridique d’une systématisation des amendes.

Plutôt que de recevoir des avertissements à répétition, les internautes contrevenants recevraient par exemple une amende allant jusqu’à 25 euros pour chaque film téléchargé illégalement.

Et si l’ex président de la Hadopi ne semble pas favorable à ce système de sanctions, l’idée semble faire son bout de chemin.

En parallèle, une réunion du Conseil Supérieur de la Propriété Culturelle et Artistique qui s’est déroulée le 19 décembre 2017 tire quelques lignes directrices relatives à l’action future de la Hadopi.
Ainsi, pour le ministre de la Culture, il s’agit de faire plus et de faire mieux ! Comment ? En innovant bien sûr !

Voici les trois grands axes de cette réforme tant attendue. Le streaming illégal, la sensibilisation des internautes et la valorisation de l’offre légale. Au final rien de bien nouveau.

Sauf peut-être que le chantier va devoir être effectué en collaboration avec différents acteurs. Les différents travaux qui demandent encore à être définis plus précisément devrait en effet concerner à la fois le Secrétariat d’Etat au numérique, le Ministère de l’Economie et de la Justice, mais aussi le Ministère de l’Intérieur.

Sans oublier bien sûr le Ministère de la Culture. Reste donc à savoir comment tout cela va finalement s’organiser. Ce qui est sûr, c’est qu’avec un VPN comme NordVPN, Hidemyass ou VyprVPN réformes ou pas, vous ne serez pas inquiétés

Voici le meilleur VPN de l'année 2018:

Meilleur VPN 2018

[ P2P autorisé • Bitcoins acceptés • Politique d'absence de journaux • Onion over VPN ]

Visitez le site

Garantie satisfait our remboursé dans les 30 jours

Lisez le test
["; color: #fff; }html div#om-rpvgsdma7phmtl9wqvfm .indianapolis .pop_wrap ul::after { content: "]
["; color: #fff; }html div#om-rpvgsdma7phmtl9wqvfm .indianapolis .pop_wrap ul::after { content: "]