Comment tester la sécurité de votre fournisseur de VPN ?

Vous avez envie d’améliorer votre sécurité en ligne et vous pensez donc à utiliser un VPN. Mais lequel choisir et surtout comment savoir si la sécurité qu’il prétend vous fournir est bien réelle ? Pas si facile à dire, n’est-ce pas ?
C’est pourquoi nous vous présentons différents outils et autres caractéristiques à prendre en compte pour vous assurer que votre VPN fait bien son boulot.

Les fuites DNS, un problème pour votre VPN ?


Le sigle DNS pour Domain Name System est le protocole utilisé pour permettre d’accéder rapidement au site web. Les noms de domaines sont ainsi traduits en adresses IP.

De manière habituelle, cette traduction du nom de domaine et adresse IP est faite par votre FAI ou Fournisseur d’accès à Internet.

Mais lorsque vous êtes en train d’utiliser un VPN, votre véritable adresse IP est masquée. Vous avez en effet choisi un serveur dans la liste mis à disposition par votre fournisseur de VPN et vous en avez donc une autre.

C’est donc votre fournisseur VPN qui prend en charge la traduction du nom de domaine en adresse IP. Et il se peut que dans certains cas, des fuites se produisent. Autrement dit que l’adresse IP et l'emplacement de votre FAI soient finalement exposés sur le réseau.

Pour vérifier si votre fournisseur de VPN a des fuites DNS ou non, vous devez choisir un serveur situé dans un autre pays puis utiliser un outil qui dévoile votre adresse IP.

Si l’adresse IP, l'emplacement géographique et autres détails correspondent à ceux de votre FAI, cela ne fait aucun doute : votre VPN fuit !

On vous précise qu’une fuite DNS ne va pas afficher votre propre adresse IP mais celle de votre FAI qui permet le cas échaent de remonter jusqu’à vous.

Pour empêcher ce genre de fuite, vous devez donc opter pour un fournisseur de confiance qui propose son propre système DNS crypté.

Et les fuites d’adresse IP, qu’en dit votre VPN ?


Tous les VPN affirment protéger, masquer votre véritable adresse IP. Mais dans les faits, la réalité est tout autre.

En effet d’après une étude réalisée sur les applis VPN disponibles sur Android, 84 % des fournisseurs de VPN laissent en réalité votre adresse IP fuiter…

Vous devez donc tester la qualité de votre VPN lorsque vous êtes connecté mais également lors de la reconnexion au réseau.

Il se peut en effet que la connexion VPN soit perdue pour une raison ou pour une autre. Et le plus souvent c’est lors de cette reconnexion que des fuites d’adresses IP se produisent.

Du coup si jamais la connexion VPN lâche, votre fournisseur doit avoir une option « kill switch » c’est-à-dire qu’il vous déconnecte automatiquement du réseau internet pour éviter toute fuite.

Voici les étapes à suivre pour contrôler si votre VPN fuit ou non


1. Vous allez déconnecter internet mais laisser votre VPN actif
2. Une fois que la connexion est perdue, reconnectez-vous et faites plusieurs essais de vérification d’adresse IP. Ouvrez plusieurs onglets de votre page de test de vérification d’adresse IP et rafraichissez-les.
3. Une fois que votre VPN se reconnecte arrêtez de rafraichir et vérfiez les résultats.
4. Si votre véritable adresse IP apparaît dans certains onglets, vous avez une fuite d’adresse IP.

Pour vous prévenir des fuites d’adresses IP vous devez opter pour un fournisseur de VPN fiable comme par exemple NordVPN, Hidemyass ou VyprVPN.

Et les fuites WebRTC ?


Surtout présent dans les navigateurs comme Fireofx, Chrome ou Opera cette définition API permet le partage de fichier en P2P, des chats vocaux, la lecture de vidéo dans le navigateur sans pour autant avoir besoin d’ajouter d’autres extensions. Pour éviter les fuites WebRTC vous pouvez désactiver cette fonction dans votre navigateur.

Tester la vitesse de votre VPN


Sécurité et confidentialité sont deux aspects majeurs d’un bon VPN. Mais la vitesse également. Et oui, si tout est ralenti, vous allez perdre énormément en confort d’utilisation et votre VPN va perdre en intérêt. De nombreux facteurs ont une influence directe sur la vitesse de votre VPN. En voici les principaux.

Limitation de votre FAI


La vitesse de votre VPN ne pourra jamais dépasser celle de votre FAI. C’est en effet votre FAI qui détermine la vitesse globale de votre internet.

Le niveau de cryptage


Plus le niveau de cryptage augmente et plus la vitesse baisse. Par exemple, le protocole L2PT est plus sûr que le PPTP mais il est aussi beaucoup moins rapide.

Par conséquent, si vos activités sur internet n’ont pas besoin d’un niveau de cryptage élevé, nous vous conseillons donc d’opter pour un niveau de cryptage bas. Vos gagnerez en vitesse, à plus forte raison si vous téléchargez.

La distance physique entre vous et le serveur


Plus vous êtes loin physiquement de votre serveur VPN, plus la vitesse sera faible.

Par exemple si vous êtes en Inde et que vous vous connectez à un serveur aux USA, la vitesse va baisser. Il est donc préférable de choisir un VPN à proximité de votre lieu de connexion pour éviter ce genre de souci.

Le nombre d’utilisateurs connectés à un serveur


Certains fournisseurs populaires sont en quelque sorte vicitmes de leur succès… leurs serveurs sont en effet surchargés ce qui baissent considérablement la vitesse de connexion.

Pour éviter ce genre de problème vous pouvez souscrire à un fournisseur qui propose des pages en temps réel sur es statuts des serveurs et la bande passante disponible.

Si vous le souhaitez, certains fournisseurs vous connectent également de manière automatique au serveur le plus rapide.

Conflit entre Pare-feu et VPN


Vous devez veiller à configurer votre pare-feu de manière à ce qu’il ne ralentisse ps, n’interfère pas avec votre VPN. Un conflit à ce niveau pourrait considérablement baisser votre vitesse de navigation.

Que faire en cas de fuite ?


Le pus simple c’est sans aucun doute de changer de fournisseur. De nombreux fournisseurs de VPN séduisent les débutants à grand renfort de pubs et autres démarches marketing peu scrupuleuses.

Optez pour un VPN de confiance comme NordVPN, Hidemyass ou VyprVPN. Là au moins vous êtes sûr que vous n’aurez pas de problème ni de mauvaises surprises.

Voici le meilleur VPN de l'année 2018:

Meilleur VPN 2018

[ P2P autorisé • Bitcoins acceptés • Politique d'absence de journaux • Onion over VPN ]

Visitez le site

Garantie satisfait our remboursé dans les 30 jours

Lisez le test
×

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies

["; color: #fff; } .pop_wrap ul::after { content: "]
["; color: #fff; } .pop_wrap ul::after { content: "]