Vpn et Shadowsocks, tout ce que vous devez savoir sur le sujet

Si la sécurité de votre navigation sur le net est un sujet qui vous intéresse… Ou le grand Firewall chinois et autres problèmes de censure, vous avez forcément entendu parler des VPN et des shadowsocks.

Mais quelles sont les différences entre ces deux technologies ? En effet, Shadowsocks et VPN partagent des points communs mais qu’est-ce qui les différencie ? Quant faut-il utiliser l’un ou l’autre ? Nous faisons le point sur la question.

Un Shadowsocks, mais c’est quoi au juste ?

Shadowsocks est un outil qui a été conçu avant tout pour contourner la censure. C’est à l’origine un projet de proxy open source qui se base sur SOCKS5.

C’est en 2012 qu’il a été lancé par un programmateur chinois. Ce dernier était connu sous le pseudonyme « clowwindy ». Mais trois ans plus tard le programmateur informait qu’il quittait le projet : il aurait été contacté parla police… Et on ne rigole pas en Chine avec internet!

Computer security concept with a closed padlock on the keyboard

Les différences entre Shadowsocks et VPN ?

Il y a un point commun très important entre ces deux technologies. C’est qu’en utilisant Shadowsokcs ou un VPN vous avez la possibilité d’accéder à des sites web qui sont dans le cas contraire inaccessibles. Censure, blocages géographiques ou autres types de restrictions peuvent ainsi être contournés.

Etant créé à l’origine par un programmateur chinois, cherchant avant tout à contourner les grand Firewall, Shadowssocks est donc avant tout un outil qui vise à contourner toutes les mesures qui restreignent ou bloquent le trafic de l’utilisateur. Il utilise ainsi le format HTTPS pour masquer le trafic et ainsi contourner les contrôles restrictifs mis en place.

Mais attention, Shadowsocks ne va pas protéger votre identité ! Cette technologie ne vous offre pas l’anonymat en ligne. En effet, en utilisant un VPN toutes vos données sont cryptées et inutilisables par un tiers.

Avec Shadowsocks, vos informations personnelles ne sont pas cryptées, elles sont vierges. Le trafic est camouflé en HTTPS pour se déplacer sans contrainte.

Shadowsocks n’envoit pas non plus votre trafic vers un serveur comme le font les VPN. Shadowsockcs fonctionne via plusieurs connexions TCP ce qui offre une vitesse plus élevée vis-àvis d’autres options disponibles comme par exemple les proxy ssh SOCKS5.

Quels avantages pour Shadowsocks ?

L’avantage principal de Shadowsocks, c’est sans aucun doute son installation facile à mettre en place. Il s’agit en effet d’un proxy simple et efficace.

Son paramétrage ne prend que quelques minutes. C’est donc un outil de prédilection pour accéder à des contenus inaccessibles.

Un autre avantage, c’est que vous pouvez choisir de masquer votre trafic de façon sélective. L’intégralité de votre trafic ne doit pas forcément passer par l’outil.

L’intérêt c’est que si vous êtes en Chine par exemple, vous pouvez donc accéder au contenu interdit (vous contournez les restrictions) ET accéder au contenu exclusif à la Chine.

Avec un VPN, tout votre trafic passerait par un serveur et serait donc crypté. Par conséquent vous ne pourriez pas accéder sur le même appareil au contenu interdit et exclusif en Chine.

Enfin, Shadowsocks est difficil pour ne pas dire impossible à détecter ou à bloquer. Tout simplement parce que votre trafic est camouflé en HTTPS, donc quasiment indétectable.

Les VPN quant à eux sont plus populaires, et certains gouvernements peuvent ainsi les bloquer plus facilement. Mais même en Chine les autorités ont bien du mal avec NordVPN, Hidemyass et VyprVPN. Il faut dire que ces fournisseurs de VPN sont les options les plus performantes actuellement disponibles.

Autre problèmes, certaines grandes entreprises peuvent également retirer les fournisseurs de VPN de leur Store. C’est par exemple le cas avec Apple qui a retiré toutes les applications VPN de son Apple Store Chinois.

Savoir identifier votre menace…

Si Shadowsocks est donc super efficace pour contourner toutes les formes de restrictions, son utilité se limite en fait à cette fonctionnalité.

Autrement dit, Shadowsocks ne vous protège pas contre le vol de données, les connexions sur une borne wifi, l’espionnage de votre FAI et autres menaces qui existent sur le web.

Par conséquent, étant donné que les fonctionnalités de Shadowsocks sont limitées, il est préférable d’utiliser cet outil que pour contourner la censure et assimilée.

Pour d’autres fonctionnalité, pour plus de sécurité, de l’anonymat, la protection de vos données, etc mais aussi le contournement de la censure et le contenu géolocalisé, il est donc vivement conseillé de passer par un VPN.

Security System digital background with circuit board and shield shape

Dans quelles situations choisir un VPN ?

Si on compare donc Shadowsocks à un VPN, on se rend compte que ce dernier est beaucoup plus répandu. Que sont efficacité n’a plus besoin de faire ses preuves, dans la mesure bien évidemment où vous souscrivez à un fournisseur de confiance comme NordVPN, Hidemyass et VyprVPN.

L’utilité d’un VPN est également beaucoup plus large. Ainsi, si Shadowsocks se limite à contourner les blocages pour éviter la censure, un VPN va le faire également mais aussi vous permettre de dissimuler votre identité, de surfer en toute tranquillité, de faire des économies le cas échéants, et plein d’autres bonnes raisons encore.

Un VPN est donc l’option qu’il vous faut pour une navigation sereine sur la toile.

Voici le meilleur VPN de l'année 2018:

Meilleur VPN 2018

[ P2P autorisé • Bitcoins acceptés • Politique d'absence de journaux • Onion over VPN ]

Visitez le site

Garantie satisfait our remboursé dans les 30 jours

Lisez le test
["; color: #fff; } .pop_wrap ul::after { content: "]
["; color: #fff; } .pop_wrap ul::after { content: "]