Qu’est ce que la loi antitrust ?

LAWLoi antitrust : tout commence en 1890

On en parle régulièrement ces dernier temps, mais la loi antitrust n’a rien d’une nouveauté.

Il y a de cela deux siècles, un sénateur américain, John Sherman, avait jugé nécessaire de s’opposer au monopole étouffant de nombreuses compagnies américaines.

En quoi le monopole est-il dangereux ? D’après les partisans de cette pratique, en rien car la main prise sur le marché permettrait aux entreprises de réunir suffisamment d’argent pour faire avancer la technologie.

Par ailleurs, il est tout à fait normal que des entreprises qui ont dépensé des sommes considérables dans l’innovation puissent voir leurs efforts récompensés.

Cette vision est des plus positives, mais uniquement pour les entreprises.Les clients n’y gagnent pas grand-chose.

Les entreprises qui ont un certain monopole, ne sont pas toujours innovantes, mais elles forcent les clients à payer des prix exorbitants pour une technologie qu’ils auraient pu avoir à des prix plus bas, s’ils n’étaient pas pris en otage par la compagnie.

C’est pour palier à cette lacune que le Sherman Anti-Trust Act vit le jour. Des ajouts furent ensuite faits en 1914 avec le Clayton Antitrust Act, puis en 1938 avec la loi Wheeler-Lea et en 1950 avec la loi de Celler-Kefauver.

L’application de la loi antitrust est censée garantir la concurrence loyale et libérer le consommateur de l’emprise des industries, mais en réalité…

Loi antitrust : applications oui, mais pas toujours à la lettre

La loi antitrust est née de la nécessité évidente d’accorder à toutes les entreprises la possibilité de se développer sans pour autant être bloqué par les actions de concurrents plus forts.

Cela profite tant aux petites entreprises, qu’aux clients qui ont la possibilité d’opter pour un produit qui leur plaît et non qu’on les oblige à acheter.

Le seul problème qui se pose est que nous ne vivons pas dans un monde idéal. Très souvent, la loi antitrust ne nuit pas aux intérêt des entreprises, mais à ceux des états.

Il n’est donc pas surprenant que ces derniers trouvent des voies et moyens pour les contourner en instaurant d’autre lois permettant de les contourner.

Il est d’ailleurs très facile de remarquer que tous les entreprises ne sont pas toucher par les lois antitrust de la même manière. Que ce soit aux États Unis ou ces lois ont vu le jour ou dans d’autres pays ou elle s’est désormais répandue, les mesures anti-monopoles s’appliquent davantage aux jeunes monopoles qu’aux anciens.

Les gouvernements ont également tendance à fermer les yeux sur les lois anti-monopoles lorsque le marche est “agressé” par des entreprises étrangères.

×

Réduction de rêve -55% de réduction sur les abonnements Hidemyass de un an jusqu'à fin septembre Obtenez la promotion