Quelques techniques pour contrer hadopi

Contrer hadopiDepuis le vote de la loi hadopi, les plus malins se sont tournés vers des techniques leur permettant de télécharger sans être inquiété par les autorités gouvernementales.

Dans cet article, nous parlerons des deux principales méthodes permettant de contrer hadopi efficacement à savoir : la location d’une Seedbox et les serveurs VPN.

Louer une seedbox

Les seedbox sont des serveurs informatiques privés spécialement conçus pour le téléchargement et l’envoi de fichiers numériques. Depuis quelques années notamment du fait de hadopi, les locations de seedbox sont en hausse.

En effet, cet outil permet non seulement d’éviter que votre véritable adresse IP soit visible sur les réseaux de partage mais également et surtout, il permet d’automatiser les transferts de fichiers avec une grande bande passante.

La location d’une seedbox coûte en moyenne de 25 à 100 Euros /mois. Les coûts varient en fonction des performances de la seedbox (Mémoire, Bande-passante, Processeur, etc …).
Le principal avantage d’une Seedbox est qu’il effectue les transferts avec l’adresse IP fournie par l’hébergeur.

Il est ensuite possible de récupérer tous les fichiers par transfert FTP, dès que ceux-ci sont téléchargés et sans risque que votre adresse IP circule.

Il s’agit d’une solution efficace pour contrer hadopi, mais qui requiert généralement quelques bonnes connaissances informatiques. Certains fournisseurs proposent toutefois des Seedbox « clé en main » simples à utiliser.

Utilisation de serveurs VPN étrangers

Les VPN (Réseau privé virtuel) reposent sur un protocole, dénommé protocole de tunnelisation, il s’agit d’un protocole qui permet aux données de circuler d’un bout à l’autre du VPN sans pouvoir être interceptées car protégées par des algorithmes de cryptographie.

Ainsi, quand vous effectuez la connexion au serveur, votre identité est masquée et devient celle du fournisseur VPN. Ce dispositif assure votre anonymat complet du fait de la connexion cryptée et sécurisée entre votre ordinateur et le serveur VPN.

Une connexion VPN peut être établie par un client, comme OpenVPN, mais certains fournisseurs tels que Hidemyass, VyprVPN et NordVPN proposent la connexion directe ne nécessitant pas l’utilisation de client additionnel.

L’abonnement à un serveur VPN coûte de 5 Euros/mois et peut aller jusqu’à 30 Euros/mois. Les coûts varient en fonction du service et des options choisies.

Les facteurs tels que le nombre d’adresses IP, le protocole de cryptage utilisé, le stockage en ligne sont ceux qui déterminent le prix de l’abonnement.

Il faut noter par exemple que l’abonnement à 1 mois pour Hidemyass coûte mois de 5Euros/mois et vous donne accès à des adresses IP de plus de 50 pays dans le monde !

Il est très recommandé de préférer les serveurs situés le plus près physiquement de l’endroit où vous résidez.

Il n’est pas rare de constater des pertes de débit en cas de connexion à un VPN, toutefois ce problème ne se pose que très rarement pour des services tels que Hidemyass et VyprVPN.

Même avec très peu de connaissances en informatique vous pourrez facilement configurer un réseau VPN et l’utiliser. Le faible coût de même que le niveau de sécurité que propose cette solution en fait le choix numéro 1 pour contrer hadopi.