Hadopi: Responsable de l’existence de Zone-Téléchargement ?

Hadopi is a french law that regulates internet censorshipAux lendemains de la (courte) fermeture de Zone-Téléchargement, les réactions sont diverses.

Cette fermeture a fait beaucoup de bruit et fait couler beaucoup d’encre.

Si le sujet passionne autant, c’est que des sites comme Zone-Téléchargement existent selon certains spécialistes, à cause de la Hadopi.

L’existence de Zone-Téléchargement est-elle à imputer à la Hadopi ?

Interrogé sur le sur le sujet des sites de téléchargements pirates, Lionel Maurel, membre d’une association de défense et des droits et libertés des citoyens sur internet s’explique.

Pour lui, la fermeture de Zone-Téléchargement fait partie d’un cycle perpétuel. Les acteurs de la vie culturelle sont voués à répéter le cercle vicieux des fermetures qui seront toujours suivies d’ouvertures d’autres sites similaires.

Pour Maurel, qui est las de cette situation qui ne résout rien, la faute appartient à l’industrie. Elle serait à blâmer pour l’existence des sites illégaux.

Pour exemple, La Hadopi est née de la volonté politique de lutter contre les téléchargements illégaux des internautes. Hors la Haute autorité ne peut absolument rien contre les sites commerciaux comme Zone-Téléchargement.

C’est cette situation qui aurait aidé à faire fleurir les sites commerciaux de téléchargement.

Mais faire fonctionner de tels sites demande des investissements, d’où la publicité, et le désir d’être rémunéré pour les équipes responsables. C’est ainsi que naitraient les dérives dites « mafieuses » qui qualifient souvent de tels sites.

Le partage de contenu culturel doit-il être étouffé à tout prix ?

Mais, toujours selon Lionel Maurel, ce n’est pas encore là, le pire de toute cette situation. C’est en faisant référence à la fermeture de WhatCD qu’il nous éclaire sur son point de vue.

Contrairement à Zone-Téléchargement, WhatCD n’était absolument pas un site à vocation commerciale. C’était une communauté simplement poussée par la curiosité culturelle, attachée à la diversité et au partage.

Rien à voir donc avec l’esprit de Zone-Téléchargement. Mais le 17 novembre dernier, la gendarmerie a pris soin de faire fermer le site.

Que dire donc de cette politique et de ces ayants droit qui ne font aucune distinction entre ces deux types de  vision du partage de fichiers ? La SACEM qui s’est illustrée comme étant un organisme totalement sans pitié envers tout type de sites de partage, aiderait ainsi à renforcer les sites commerciaux illégaux.

Car des sites comme WhatCD disparaissent souvent pour toujours, alors que Zone-Téléchargement est déjà à nouveau en ligne.

L’incompréhension et la volonté de criminaliser les internautes qui partagent des fichiers ne semblent pas être sur le déclin. Il appartient donc à chacun de savoir se protéger.

Nous vous recommandons de souscrire à un abonnement auprès de fournisseurs de services VPN. NordVPN,Hidemyass ainsi que VyprVPN vous permettent de naviguer en tout anonymat.

Ils permettent de bénéficier d’une connexion cryptée, pour protéger sa vie privée et contourner les restrictions de la Hadopi.

Voici le meilleur VPN de l'année 2018:

Meilleur VPN 2018

[ P2P autorisé • Bitcoins acceptés • Politique d'absence de journaux • Onion over VPN ]

Visitez le site

Garantie satisfait our remboursé dans les 30 jours

Lisez le test
["; color: #fff; }html div#om-rpvgsdma7phmtl9wqvfm .indianapolis .pop_wrap ul::after { content: "]
["; color: #fff; }html div#om-rpvgsdma7phmtl9wqvfm .indianapolis .pop_wrap ul::after { content: "]
Web Analytics