Rights Alliance fait fermer The Internationals

Business concept male finger pointing delete key on a metallic keyboardFondé en 2005, The Internationals (TIT) est un tracker torrent suédois.

Très vite après sa création, ce site a acquis de la notoriété et accueilli un grand nombre de visiteurs.

Ceux-ci ont plusieurs fois témoigné de leur satisfaction à cause de la qualité des fichiers.

Cette célébrité a vite attiré l’attention de Rights Alliance qui après des années a fini par avoir raison du site.

The Internationals, souvent traqué par Rights Alliance

Le grand nombre d’utilisateurs de TIT, a rapidement attiré l’attention des associations de défense de droit d’auteur. Rights Alliance, le groupe suédois a lancé une plainte contre le site en 2009.

Le tracker de torrent a donc fermé ses portes pendant un moment. Mais peu après, il a repris ces activités après à un changement de nom de domaine.

Deux ans plus tard (en 2011), les détenteurs de droit ont fini par cibler le nouveau domaine du site. Avec l’intervention des forces de l’ordre, le site a de nouveau fermé.

Par ailleurs, son opérateur Joel Larsson a été arrêté et jugé coupable en 2015 pour violation de droit d’auteur. Mais comme les sites de torrent savent si bien le faire, TIT a une fois encore changé d’extension.

Ressuscité, il opérait tranquillement jusqu’à ce Rights Alliance ne lui envoie un avertissement le 29 décembre passé.

Cette mise en garde l’invitait à fermer calmement ses portes et à supprimer ses torrents au risque de faire face à des ennuis avec la justice. Face à cette menace, le site a fermé et a effacé tous les torrents.

Avec un VPN, le P2P est plus sûr

Faire du P2P est de plus en plus risqué et les internautes avertis le savent. Les plus aguerris se servent de VPN pour protéger leur identité et surfer sous les radars.

Des fournisseurs de qualité tels que Hidemyass, VyprVPN, NordVPN, sont tout à fait indiqués pour faire du P2P. Ils sont efficaces, rapides et garantissent un anonymat complet, vous mettant donc à l’abri d’organisations telles que Rights Alliance.